01 octobre 2008

2nd (merci la borne éléctrique)

Voila alors soi disant que le 1er etait "bien" on m'en demande un 2eme ,fidele à moi meme je ne peux résister aux exigences féminines,voici donc ce que la chaume m'a inspiré d'autre. Oui désolé ca se ressemble mais que voulez-vous on ne se refait pas ^^(et non il n'a pas neigé a la chaume si certains viendrais à en douter^^)                                        

18h je m'eveille et le soleil se couche,                                                                                                                    longue nuit d'hiver qui commence,
dehors la neige tombe et se dépose sur le rebord de ma fenetre en fine couche,
chaque flocons est unique mais le monde s'en fout, 
chacun pietine à qui mieux mieux ce que le monde creer de plus beau,
la planète se meure mais la productivité et l'appat du gain prédomine,
nous verons plus tard... trop tard surement.
Le cognac dans le café s'est transformé en café dans le cognac,
tete baissée l'humanité fonce, sans limites de vitesse et finit par s'embourber,
le profit à pris le pas sur la vie,
l'homme cours, oublie son passé et étouffe son prochain,
il est égoiste, il voit son monde qui se meure mais regarde ailleurs il a mieux a faire...
"Costard cravate", "metro, boulot, dodo" tiennent tout le monde,
projet qui finisse à la corbeille à papier, quel interet?
Et pour se donner bonne conscience, montrer du doigt la responsabilité des autres met un voile sur la notre,
la délation devenue monnaie courante dans un monde où la competition est partout,
productivité et competitivité sont les maitres du jeu mais le jeu est devenue realité,                                       

la partie de monopoly est bel est bien finie,                                                                                                                  
la haine a remplacé la compassion dans le coeur de l'humanité,
sens logique des émotions du monde,                                                                        
comment croire en l'avenir quand tout fuit.
Le bonheur devenue chimère, quel interet de continuer à courir pour le rattraper,
alors pourquoi ne pas s'arreter et se laisser piétiner ...

Posté par raphael17 à 10:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur 2nd (merci la borne éléctrique)

    encore

    moi veut encore un texte

    Posté par claire, 06 octobre 2008 à 19:08 | | Répondre
  • Raphael, nous ne sommes pas très nombreux à mettre nos petits mots. Moi j'ai joué avec des bateaux en papier tu vois je suis totalement revenue à l'état d'enfance......et je ne suis pas toute seule, comme quoi le monde des adultes n'est pas complètement pourrave
    Bise à toi

    Posté par sylvaine, 11 octobre 2008 à 22:26 | | Répondre
Nouveau commentaire